Chat des Forêts Norvégiennes

"Le chat-chien venu du nord"

L’origine du chat de Norvège est un mystère ! Pour certains, ils ont été rapportés du Moyen-Orient par les Vikings pour protéger leurs victuailles des rats qui se trouvaient à bord de leurs drakkars. Pour d’autres, ce seraient les familles d’Europe Centrale et de l’Est qui, fuyant les Huns, les auraient emmenés avec eux jusqu’en Scandinavie, là aussi pour garder leur nourriture.

 

Rapidement, ces animaux furent adoptés par la mythologie nordique et l’on raconte que  Freya, la déesse scandinave de l’amour et de la beauté, volait dans le ciel sur un char tiré par deux chats "Norvégien". Freya avait pour ennemi, Thor, dieu de la foudre. Un jour ils se rencontrèrent au sol. Thor, doté d’une force herculéenne, tenta de soulever l’un de ses chats. L’animal, pesant de tout son poids, résista à la force du dieu et le tint en échec. Thor, penaud, dut s’avouer vaincu et à partir de ce moment-là, cessa d’intimider la déesse.

Comme en témoigne cette légende, le Chat des Forêts Norvégiennes occupe une place de choix dans la mythologie scandinave. Tantôt il apparaît dans les contes pour enfants sous la forme d’un chat-fée qui exauce tous les souhaits, tantôt il lutte contre les trolls en rivalisant de ruse et d’intelligence. Le Norvégien possède des pouvoirs magiques et extraordinaires. Ainsi peut-il se transporter d’un point à un autre en volant dans les airs ou entendre et voir des choses auxquelles les humains n’ont pas accès.

Comme son nom l’indique, le Chat des Forêts Norvégiennes est originaire de Norvège. Là-bas, il est connu depuis des siècles comme un chat ratier et on l’apprécie pour ses qualités de chasseur et sa faculté de vivre de façon autonome aux abords des habitations. Il a été élu chat national par les norvégiens et il y a même un timbre en son honneur qui a été édité.

L’élevage du Norvégien débute à la fin des années 1930 avec la rédaction d’un premier standard, puis retourne dans l’oubli jusqu’en 1960. A cette époque, quelques éleveurs norvégiens estimèrent que cette race traditionnelle était mise en danger par la prolifération de chats errants à poil court.

 

En 1963 des passionnés fondent la « Norwegian National Association of Pedigree Cats » et partent sillonner la campagne pour dénicher des chats à demi sauvages qui, selon des critères très stricts, serviront de base à la race norvégienne. Celle-ci est finalement reconnue en 1976 sous le nom de « Skogkatt », littéralement « Chat des bois ». Pans Truls fut le premier Norvégien doté d’un pedigree. Le Norvégien se différencie des autres races par le fait qu’il n’est pas le produit d’une sélection poussée mais bien parce qu’il est le résultat d’une évolution naturelle que les éleveurs se contentent de réguler.

Pans Truls
Pans Truls


Son look :



Le Norvégien est un grand chat à poil mi-long et à la stature imposante (5 à 7 kg). Le corps est long et massif avec une ossature robuste et une poitrine large. Ce chat possède de larges pieds ronds, ornés d’une touffe de poils. Les pattes arrière plus hautes que les pattes avant le propulsent facilement à une belle hauteur. Ce gros félin, originaire des forêts du grand Nord, est taillé pour l’aventure !

Chat des Forêts Norvégiennes - red silver mackerel tabby & blanc - chatterie des Glières
Norton des Glières
Chat des Forêts Norvégiennes - black tortie smoke & blanc - chatterie des Glières
Mitsy des Glières

Sa tête triangulaire de face avec un front plat, un nez droit et de grands yeux en amande, lui donne un profil altier. De taille moyenne à grande, les oreilles sont dans le prolongement du triangle de la tête. Des plumets sont appréciés. La queue est aussi longue que le corps. 

Chat des Forêts Norvégiennes noir - chatterie des Glières
Chat des Forêts Norvégiennes noir - chatterie des Glières
Chat des Forêts Norvégiennes noir - chatterie des Glières

Nouchka des Glières

La texture de la robe est une caractéristique importante de la race. Double, elle est constituée d’un sous-poil laineux et épais recouvert d’une fourrure à l’aspect imperméable et lustré. Une belle collerette en forme de cœur part de l’arrière des oreilles et se prolonge sur la gorge. Avec sa fourrure très épaisse, son impressionnante collerette de poils, ses moustaches interminables, sa longue queue touffue, il a presque tout d’un animal sauvage !

Chat des Forêts Norvégiennes - black smoke - chatterie des Glières
Nausicaa des Glières, alias "Nella"
Chat des Forêts Norvégiennes - black tortie smoke & blanc - chatterie des Glières
Mitsy des Glières

Le Norvégien offre une variété de robes très large allant du tout noir au tout blanc, en uni, tabby (tigré), silver (argenté), bleu, roux, tortie (écaille de tortue) et ambre, couleur apparue chez le Norvégien, toutes ces couleurs avec ou sans blanc.

Quelques exemples... :

Chat des Forêts Norvégiennes - black silver mackerel tabby - chatterie des Glières

Naiika des Glières

Black silver mackerel tabby

Chat des Forêts Norvégiennes - black tortie smoke & blanc - chatterie des Glières

Mitsy des Glières

Black tortie smoke & blanc

Chat des Forêts Norvégiennes - brown mackerel tabby - chatterie des Glières

Nebraska des Glières

Brown mackerel tabby

Chat des Forêts Norvégiennes - crème smoke - chatterie des Glières

Oberyn des Glières (3 mois)

Crème smoke

Chat des Forêts Norvégiennes - black smoke & blanc - chatterie des Glières

Ouid'jet des Glières

Black smoke & blanc

Chat des Forêts Norvégiennes - black tortie smoke - chatterie des Glières

Osaka des Glières (3 mois)

Black tortie smoke

Chat des Forêts Norvégiennes - red silver mackerel tabby & blanc - chatterie des Glières

Norton des Glières

Red silver mackerel tabby & blanc

Chat des Forêts Norvégiennes - noir & blanc - chatterie des Glières

Nahitis des Glières

Noir & blanc



Sa compagnie :



Comme beaucoup de grands chats, le Norvégien est d’un naturel placide et doux. C’est un chat très attachant, toujours partant pour les câlins ou les caresses. Il fait un excellent compagnon de nuit : endormi à vos côtés, il vous berce de son doux ronronnement. La journée, il aime bavarder en « vrout vroutant » et vous suit partout dans vos déplacements.

Lorsqu’il joue, il déborde d’énergie et il est donc conseillé d’avoir un arbre à chat bien solide pour supporter ses assauts.

Avec « l’humain » il sait maîtriser sa force et adapter son comportement selon les situations. C’est le chat idéal pour les grandes tribus. Il adore les enfants et fera un excellent compagnon pour les animaux de la maison. Plus que tout, il craint la solitude, et supporte difficilement les longues absences. Si son maître est contraint de s’absenter de longues heures, il est conseillé de lui prévoir un compagnon : chien, chat, veau, vache, cochon…

Un Norvégien a davantage besoin d’une présence que de grands espaces pour être heureux ! Malgré ses origines et sa taille, il est parfaitement adapté à la vie en appartement à condition qu’il y ait assez d’espace pour jouer, un environnement stimulant avec beaucoup de jouets et un arbre à chat pour grimper parce qu’il aime regarder son royaume d’en haut. Il se familiarise facilement avec la laisse pour vous accompagner dans de longues promenades au grand air.

Question toilettage, il lui faut un brossage régulier, une fois par semaine en général, cette fréquence augmentant en période de mue pour éliminer le poil mort et ainsi éviter les nœuds.